DECONNEXION SESSION
Lundi 29 Mai 2017  FR EN


 
  • BafoussamChef lieu de la région de l'ouest et du département de la mifi. Vue du centre ville.
  • BafangChef lieu du département du haut-nkam. Une vue de l'hôtel de la vallée.
  • DschangChef lieu du département de la Menoua. Une vue de l'entrée du centre climatique.
  • BandjounChef lieu du département du Koung-khi. Une vue de la mairie.
  • MboudaChef lieu du département du Bamboutos. Une vue de la rue du centre ville
  • BahamChef lieu du département des Hauts-Plateaux. Une vue de l'entrée de la mairie.
  • BangangteChef lieu du département du Ndé. Une vue de l'axe principal du centre ville.
Bafoussam1 Bafang2 Dschang3 Bandjoun4 Mbouda5 Bayangam6 Bangangte7
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.7

Selon le premier, nommé Prince Mbou, c’est un interprète Duala du temps des Allemands, du nom d’Elame, qui serait à l’origine de ce nom, du fait qu’il appelait les populations de l’Ouest, « Baboté ba leke » c’est-à-dire littéralement « les porteurs des masques au visage ». Ce qui en réalité paraissait curieux aussi bien dans sa consonance que sur le plan des habitudes vestimentaires, au quotidien, de ce peuple venu des montagnes. Ce caractère peu vraisemblable ders résultats de ses recherches n’a pas du tout été apprécié par le second chercheur, Justin Mouafo, ancien délégué provincial de la culture à l’Ouest, très imprégné dans la recherche des origines culturelles Bamiléké. . Selon ce dernier, tout serait parti de la langue Foto par Dschang. En effet, il déclare avoir rencontré, au cours de ses investigations, un interprète indigène du village Foto, du nom de Yalo, aujourd’hui décédé. Lequel reconnaît avoir reçu en mars 1916 un « minisater » (entendez administrateur). En le promenant, ils s’arrêtèrent au bord d’une rivière où des hommes courbés ramassaient de l’eau de leurs pommes de mains et buvaient. Le Blanc lui demanda ce qu’ils faisaient, il répondit « menoue » qui veut dire « ils boivent ». Le Blanc qui prenait des notes écrivit dans son calepin Menoua, qui a donné le nom au département. Plus loin ils rencontrèrent des gens entrain de se disputer. A la question du Blanc il répondit « tsang » qui veut dire « palabre ». Le visiteur nota Dschang qui devint le nom de la ville. Ils arrivèrent ensuite au sommet de la colline qui jouxte l’Université de Dschang. De ce sommet, le Blanc regarda les cases qui s’étendaient au loin dans les bas-fonds et demanda comment on appelait ceux-là. Yalo répondit, toujours en langue Foto « pe me lekeu » littéralement « les habitants des montagnes et des ravins ». C’est Bamiléké qui fut noté, car le visiteur écrivait plutôt le son, ou la phonétique comme disent les linguistes.

 
Accédez aux départements de la région
Bamboutos Haut-nkam Hauts-plateaux Koung-khi Menoua Mifi Ndé
Noun Boyo Bui Donga-Mantung Menchum Mezam Momo
Ngo-Ketunjia  
 
Amazing Carousel, powered by http://amazingcarousel.com
 
----------------------------- Dernières nouvelles -----------------------------
 
Boko Haram met en lumière les fragilités du Cameroun
18/03/2017
Au Cameroun, la montée d'un sentiment anti-français
18/03/2017
Au Cameroun, la montée d'un sentiment anti-français
18/03/2017
Au Cameroun, la montée d'un sentiment anti-français
18/03/2017
 
 
----------------------------- Plus d'infos -----------------------------
 
 
 

© GRASSFIELDS.ORG - France (PON)  -  CONTACT