Dimanche 18 Novembre 2018  FR EN

 histoire-sociologie

Les hauts-plateaux de l'ouest Cameroun

Le Grassland est la vaste région de savane des hauts plateaux volcaniques située dans l’ouest du Cameroun, étalé sur les provinces du Nord-Ouest et de l'Ouest. Elle est appelée, selon les circonstances, Grassland, hauts plateaux de l'ouest, « savane camerounaise » ou même parfois « Grassfields ».

Cette zone furent un important réservoir d’esclaves. Cette partie du Cameroun alimentèrent la traite de la baie du Biafra pendant trois siècles. Toutefois, le prélèvement des esclaves ne se faisait pas par des raids armés.

Les Grassfields sont une région de hauts plateaux très vallonnés, d'origine volcanique.

L’altitude de ces plateaux se situe entre 1 000 et 1 800 mètres, dans le prolongement du mont Cameroun. Ils sont dominés par des sommets tels que le Bamboutos, le mont Manengouba et le mont Oku, d’une altitude supérieure à 2 000 mètres. C’est dans cette région que se produisit en 1986 l’éruption limnique du lac Nyos – une explosion naturelle de gaz – qui fit près de 1 700 victimes dans les villages environnants.

Les sols y sont très fertiles et favorisent la production à grande échelle de café, de cacao ou de thé, parfois aux dépens des cultures vivrières nécessaire à une population de plus en plus nombreuse.

Cette zone est très peuplée : un tiers de la population camerounaise y vit, soit plus de 5 millions de personnes. Plusieurs palais de la région y ont produit des œuvres d'art remarquables et souvent imposantes.

Aujourd’hui, on y découvrira un environnement principalement « savanicole » mais le climat chaud et humide supporterait normalement une forêt dense montagnarde beaucoup plus importante.

Plusieurs linguistes pensent que les Grassfields sont la zone d’origine des langues bantoues qui sont aujourd’hui parlées par plus de 200 millions de personnes.

Les peuples des Grassfields sont surtout caractérisés par les ‘Palais’ mystérieux qui sont à la base du mode de pensée social, économique et religieux. Cette région témoigne du brassage des peuples surtout à travers le mélange des religions traditionnelle et de l’Islam dans le royaume Bamoun.

La sphère culturelle des grassfields qui couvre les provinces de l'Ouest et du Nord-Ouest, est devenue célèbre, d'abord pour son Art "royal" qu'on découvre avec curiosité et ravissement dans les musées royaux de Foumban, Bafoussam, Bandjoun, Bafut, Bali, Bamoungoum, etc… Ici, les objets d'art, d'une localité à l'autre, d'un royaume à l'autre (le palais constituant l'épicentre de toutes les expressions de cet art ) représentent ce qu'un critique averti appelle "une force morale" dans le Cameroun contemporain. Les bronzes tikars, peintures et bas-reliefs bamoun, trônes sculptés, animaux-totems, masques de danse et autres objets d'artisanat culturel bamiléké, banso, bali-nyonga, sans oublier les petites merveilles du Fon de babungo, un grand palais traditionnel où le Roi est lui-même artiste et artisan, tout cela traduit le dynamisme et l'essor culturel des Grassfieds.

Cette aire culturelle est ensuite célèbre pour ses costumes traditionnels aux couleurs chatoyantes et richement brodés, ses cérémonies rituelles et funéraires, ses danses traditionnelles (Ndanjé, Koungang, Juju, Mewoup, Mékembou, Lali etc…) et modernes (Manguembeu, Ben-Sikin, Tchamassi…)

Enfin cette sphère culturelle a été rendue célèbre par l'organisation de grandiose manifestations culturelles, de grands spectacles et festivals traditionnels de très bonne facture, à l'image de la fête de Ngouon à Foumban.  

Aujourd’hui , la vie courante ou l’actualité du grassland Camerounais se traduit au travers de ses différentes localités que vous pouvez consulter dans ce site.

 
 
 
Amazing Carousel, powered by http://amazingcarousel.com
 
----------------------------- Dernières nouvelles -----------------------------
 
Carnet de route de l'écrivain Patrice Nganang en zone anglophone
01/08/2018
Cameroun : l'ex-sélectionneur Hugo Broos va attaquer la Fecafoot
01/08/2018
Crise anglophone au Cameroun : la stratégie du triangle de Paul Biya
01/08/2018
Au Cameroun, l'église catholique victime collatérale de la crise anglo
01/08/2018
Cameroun : qui sont les gagnants et les perdants du remaniement
08/03/2018
Remaniement au Cameroun : Paul Atanga Nji nommé ministre de l'Administration territoriale
05/03/2018
Cameroun : Joshua Osih candidat à la présidentielle
28/02/2018
Cameroun : Paul Biya nomme les membres du Conseil constitutionnel
12/02/2018
Cameroun : 3 gendarmes tués dans l'ouest anglophone
12/02/2018
 
----------------------------- Plus d'infos -----------------------------
 
 
 

CONDITIONS GÉNÉRALES ET MENTIONS LÉGALES  -  © GRASSFIELDS.ORG - France (PON)  -  CONTACT